C’est la rentrée !

Mon congé maternité n’est pas encore terminé – et je compte bien en profiter jusqu’au bout – mais, cette fois-ci, il n’y a plus de doute possible, c’est bien la rentrée !

Repas Jean Zay-PicassoSamedi midi, j’ai participé au désormais traditionnel repas organisé par l’amicale de locataires CNL du quartier Jean Zay-Picasso. Près de 100 repas ont été servis, dans une ambiance à la fois conviviale et combative. Bernard Thoreau, le président de l’amicale et vice-président de la CNL locale, a rappelé que les attentes des locataires restaient grandes.

En effet, si le projet de loi dit ALUR (Accès au logement et urbanisme rénové), porté par Cécile Duflot et discuté à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée, présente quelques avancées, on est quand même loin du compte par rapport aux enjeux, notamment en ce qui concerne les moyens alloués au logement social. Pour avancer un peu, le Président de la République pourrait commencer par tenir ses promesses de candidat, à savoir le doublement de l’aide à la pierre et une mobilisation plus grande du livret A.

Au lieu de cela, le Gouvernement vient de décider de ponctionner l’épargne des Français à hauteur de 30 milliards d’euros (prélevés sur le produit du livret A) pour les mettre à disposition des banques privées, qui sont censées utiliser cette somme pour aider les PME. Une chose est sûre, c’est autant qui manquera pour construire des logements sociaux !

Repas Jean Zay-Picasso 2J’ai poursuivi la journée de samedi par un tour du Forum des associations sportives. Ce rendez-vous est toujours l’occasion pour moi de m’enquérir auprès des clubs de la progression de la pratique sportive féminine dans notre ville. En cette rentrée, je suis d’ailleurs sollicitée par la section football de l’USF et par le club des Météores (football américain), pour appuyer le développement de leurs sections féminines. J’aurai l’occasion d’y revenir.

Cette semaine est aussi celle de la rentrée sociale et politique. Cet après-midi, je serai par la pensée avec les manifestants pour défendre cette belle conquête de la retraite à 60 ans. Et ce soir, je serai bel et bien présente à l’assemblée citoyenne de rentrée du Front de gauche local.

Après une fin d’été marquée par l’affichage de quelques dissensions entre les deux leaders du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, il me semble important que les militant-e-s reprennent la main. La stratégie pour les élections municipales suscite certes des différences de vue, concernant en particulier la question des alliances. Mais il me semble qu’elles peuvent être dépassées si chacun fait l’effort de partir des contenus (le « quoi » avant le « qui »).

Dans une ville comme la nôtre, la campagne des élections municipales doit être l’occasion de rencontrer des centaines de personnes, pour construire le plus largement possible le programme sur lequel s’engageront les candidat-e-s. Il est temps d’engager ce travail et j’espère que c’est la décision que nous prendrons à l’issue de l’assemblée citoyenne !

« Zizi » : un grand monsieur de la vie fontenaysienne s’en est allé…

Un petit bonhomme, un grand monsieur de la vie fontenaysienne s’en est allé : Jacques Zylberschlag, affectueusement surnommé « Zizi » par les générations et les générations d’enfants qui ont eu la chance de l’avoir pour éducateur au club de football de l’USF.

Zizi était de ces éducateurs bénévoles et passionnés qui, par les valeurs transmises et l’enseignement patiemment dispensé, marquent des existences et ont la capacité de remettre dans le bon sens des trajectoires de vie.

Affaibli depuis quelques années déjà, Zizi a connu deux moments, ces derniers mois, qui ont sans doute éclairé la fin de son chemin. Au mois de mars, à l’occasion d’une rencontre organisée dans le bureau du Maire de Fontenay, il avait pu revoir le plus illustre de ses anciens élèves : Blaise Matuidi, devenu charnière centrale du PSG et de l’équipe de France. « Que de chemin nous avons parcouru ! » lui avait glissé Blaise, plein de reconnaissance, en remettant à son vieil entraîneur l’un de ses maillots.

Il y a quelques semaines, à peine, il avait également tenu à faire le déplacement à Saint-Maur pour assister au dernier match de championnat de l’équipe première de l’USF, décisif pour la montée en Excellence. Avec fierté, je l’avais entendu compter le nombre de membres de cette équipe qui avaient été auparavant ses élèves. Il avait raison d’être fier… d’avoir formé de bons footballeurs et aussi, parmi eux, quelques éducateurs qui reprennent  avec compétence et intelligence le flambeau du football comme école de la vie.

Aujourd’hui, et par ces quelques lignes, je veux simplement lui rendre hommage et m’associer à la tristesse de sa famille, de ses proches et de tous les membres de l’USF football.

Ce week-end, à Fontenay : inauguration du parc des Carrières et dernière ligne droite du championnat de foot

Plus les jours passent, plus le printemps semble s’éloigner… et pas pour aller vers l’été ! Mais, samedi, à Fontenay, ce sera quand même la journée « Nature en ville », en espérant que cette belle initiative ne sera pas noyée sous des trombes d’eau, d’autant qu’elle se clôturera, cette année, par l’inauguration de l’écoparc des Carrières, attendu de longue date par les Fontenaysiens.

Vue du parc des CarrièresCe week-end sera aussi placé sous le signe du sport et, plus particulièrement, du football. Je ne parle pas de la finale de la Ligue des Champions, qui ne me passionne pas beaucoup, mais de la dernière ligne droite du championnat du Val-de-Marne de 1ère division. Nos deux clubs, l’USF et l’ASVF, qui jouent chacun dans une poule différente, sont en piste pour monter en Excellence, soit le meilleur niveau départemental. En poule A, l’USF affrontera, au stade Le Tiec, l’équipe de Boissy (actuellement 6ème) tandis qu’en poule B, l’ASVF recevra le club de Vitry (3ème et toujours dans la course pour la montée).

USF à VillejuifJ’avoue que mon cœur bat un peu plus fort pour l’USF car mon frère y joue (au premier plan de la photo ci-dessus). Je serai donc au stade Le Tiec dimanche pour les encourager. Mais ce serait super pour le foot à Fontenay que les deux clubs de la ville parviennent à monter en Excellence. Qui sait ? Ca leur donnerait peut-être l’idée de former une équipe première unique ce qui serait, à mon avis, la condition pour espérer accéder au niveau régional.

Mais, d’abord, il faut gagner les deux derniers matchs… sans prendre de carton ! On y croit : allez Fontenay !